Περιφερειακή Ενότητα Δράμας

GreekEnglish (United Kingdom)BulgarianGermanFrenchRussianTurkish

Musée d'Histoire Naturelle

Imprimer

Soit avec un équipement de marche ou vélo soit en moto ou voiture, les sentiers et les routes de Rhodopi nous 1invitent/provoque. Mais nos possibilités d'aventure et de découverte ne sont 3pas limitées aux itinéraires classiques. Ici quelqu’un a la possibilité de tester ses endurances physiques en faisant du rafting ou kayak aux tourbillons d'eau de Nestos, ou de ‘donner sa bataille’ avec des portions impressionnantes servis dans les tavernes fréquenté de Paranesti. Les premières traces de présence humaine de la région de Paranesti proviennent du ravin d’Arkoudorema et remonte à l'ère paléolithique.

Depuis lors, la région est habitée en permanence. La phase thrace de l'histoire se termine avec l'arrivée des 2Grecs et de son intégration dans le Royaume de Macédoine. Les Macédoniens succèdent les Romains et eux les Byzantins.

Des années byzantines sont conservés les restes des fortifications aux sommets des collines qui dominent les passages de Nestos. Après l’occupation ottomane la région a été envahie par des colons musulmans, qui se sont installés et ont vécu dans des communautés de montagne, 4et ont laissé leurs traces, par exemple des cimetières, dans lesquels le nombre de tombes témoigne une habitation depuis des générations.

La principale occupation de ces personnes était l'agriculture et l'élevage, qui ont parti avec l’échange de la population et ont été remplacé par les réfugies de la catastrophe de l’Asie Mineure. Eux avec les nomades de Sarakatsans, qui ont créés des résidences permanents dans la région, étaient les gardiens et les défenseurs de l'hellénisme dans des moments difficiles.