Περιφερειακή Ενότητα Δράμας

GreekEnglish (United Kingdom)BulgarianGermanFrenchRussianTurkish

Suivons les châteaux vers la rivière de Nestos

Imprimer

Leur position sur les sommets des montagnes et leur construction solide de grosses pierres bouno24fraktoconfèrent un rôle important à la région. Il s'agit des acropoles-forteresses de l’antiquité qui se sont conçus pour contrôler le passage de Drama à l'embouchure des Nestos et étaient souvent le refuge de la population locale par les invasions barbares. Même aujourd'hui, nous suivons la même route ancienne pour aller à Nestos, la rivière qui a été adoré par les anciens Thraces.

Une fois que nous quittons la route vers Kavala au 4e km et nous suivons oik.adrianila direction vers Paranesti, nous visitons la ville historique d’Adriani, 11km de Drama. Près de l’agglomération nous pouvons voir la présence de l’homme de l’antiquité dans les ruines du premier château dans la région, à la position Ai-Giannis. Au sud du village il y a l’église de Saint-Nicola (1884), construit par des grecques locales les années de ampelonesl’expansion du commerce du tabac. Aujourd'hui, la région est connue pour son excellent vin et son tsipouro. Dans les industries vinicoles visitées, entourées par des vignes organisées, nous serons guidés au lieu de production, à la cave, aux salles de dégustation attentive pour goutter les couronnées vins. Dans la région il y a aussi des plus petites industries, avec des excellents vins, ce qui en fait un centre financier important de Drama. Au sud-est d’Adriani nous pouvons nous relaxer, faire du sport, préparer quelque chose à manger au bosquet organisé du bourg sous l’ombre des platanes sur un terrain de 50 hectares. Nous pouvons combiner notre visite à Adriani avec la fête de la Transfiguration de Jésus-Christ, le 6 August.

Prochaine station est la municipalité de la région, Nikiforos, 5km d’Adriani. Les maisons de 2 étages nikiforosnewtomber en ruines à la rue centrale et les ruelles étroites de l’agglomération, avec le bel immeuble abandonné de la gare ferroviaire, ressemble à une autre époque, avec une considérable activité financière.

Dans la région se sont installé des réfugiés de l’Asie Mineure, de pontique principalement origine, à l’époque de l’échange de populations entre la Grèce et la Turquie (1922-1924), et ont continué leurs traditionnelles activités agricoles. Chaque année les habitants fêtent le 20 Juillet, à la fête de Prophète-Elias.

Désirants de connaitre la plus vielle histoire de la région nous prenons la route vers le village Psily Raxi, à 8km de Nikiforos. La route devient plus étroite, mais en bonne condition.

À l’itinéraire nous pouvons voir de la végétation sur un terrain rocheux et des vieux villages musulmans, dans les versants des montagnes avec une excellente vue, come le village de Psily paranesti26Raxi à l’altitude de 440m, qui s’appelait « Zarits ».

Nous pouvons remarquer quelques maisons bourgeoises au petit village « Teichos », qui s’appelait « Souroutzouler », entre les deux guerres, qui nous rappellent des châteaux et nous référent à l’époque des tout-puissants beys des champs de tabac de la région. Les rares âgés habitants d’origine de l’Asie Mineure, s’occupent aujourd’hui avec l’élevage et produisent de la viande et du fromage blanc d’une excellente qualité. À Psily Rachi il ya une fête locale le 1paranesti5 août.

Traversant un itinéraire plaisant de 4km, avec des virages normaux, nous arrivons de Psily Rachi à la route centrale vers Paranesti. Si nous choisissons l’autre route de Nikiforos, nous pouvons trouver beaucoup de petits villages, avec quelques familles agricoles, construit sur un terrain semi-montagneux. Dans le plus grand village de la région, paranesti2Platania, les fouilles ont montré des butins de différentes époques à l’acropole de l’agglomération, à la position « Kale », entourée par des enceintes puissantes, construites avec des pierres de forme rectangulaires et irrégulière. Nous pouvons atteindre ce château par une route forestière à partir de Platania, un itinéraire de 3km. Après la gare ferroviaire, l’itinéraire devient plus intéressant.

La route se rétrécit avec beaucoup de virages danparanesti28s un paysage tout en vert. Autour de nous des ravins profonds, créés entre les versants de Rhodope, qui sont recouvert d'une végétation dense.

L'ombre des arbres couvrent la route dans certains endroits, tandis que nous conduisons parallèle avec l’itinéraire du chemin de fer à travers les tunnels de Rhodope. Après 39km, après avoir traversé le grand pont de Nestos, au dessus les eaux de la rivière que ses ondule sont impressionnantes, dans certains endroits, nous allons arriver à Paranesti habité par 600 résidents.