Περιφερειακή Ενότητα Δράμας

GreekEnglish (United Kingdom)BulgarianGermanFrenchRussianTurkish

Granitis-Agios Paulos-Ochyro

Imprimer

 

Le village Granitis est situé sur la route Drama – Kavala, aux pieds du côté nord de sud-ouest section de la granitismontagne Falakro. Il se trouve 11km loin de Nevrokopi et 31km loin de Drama. En avant le village était construit plus bas, sur les deux bords du ravin homonyme, mais après il a été déplacé près de la route. Granitis a longtemps été connu pour son excellent climat, et c’est pour celle raison qu’un sanatorium a été construit là, pendant les années de guerre et après la guerre pour les camps d’enfants de la Cathédrale Sacré de ekklisiaDrama. Le village se trouve dans un défilé qui réunit la plaine de Drama avec le bassin de Nevrokopi, donc c’est un passage, où il y a les bastions de Lisse (pyramidale en forme), qui gardait l’entré pendant la seconde guerre mondiale. À Granitis il y a une postbyzantine église consacré au Archanges. Aujourd’hui Granitis a deux hôtels modernes et des tavernes fréquentées. Pour s’informer meilleur de la région c’est nécessaire une marche à pied. Ça existe des bons itinéraires, qui passent par des forêts denses de hêtre et de chêne parmi les quelles nous pouvons trouver des arbres fruitiers (des noyer, des châtaigniers centenaires, des cerisiers, des noisetiers, des poiriers, etc., et les restes des cultures vieilles).

 

L’itinéraire de marche à pieds qui est plus populaire, c’est celle qui va au sommet d’Agios Paulos (1769m). granitis11Le chemin commence, du sanatorium, aujourd’hui abandonné, qui se trouve à l’est du village, au toit duquel ont été poussé des arbres, principalement des peupliers. Le chemin va vers le nord, et a une variété de végétation, qui donne à l’observateur l’impression d’un jardin botanique. Au début l’itinéraire est facile. Mais quant il sort de la forêt et entre à la pseudo-alpine zone, au col de la montagne qui s’appelle « Trapezi », le sentier monte. Les prés dans cette région au sanatoriodébut du printemps, se couvre par des crocus de couleur jaunes et ciel et les couleurs contraste avec le blanc de la neige. L’itinéraire continue comme-ça jusqu’aux pieds de la colline d'où ça commence pour le marcheur la véritable aventure. La montée vers le sommet nécessite une bonne condition physique. Il y a un sentier, mais pour vitesse, c’est possible de monter verticalement. Pour monter il nous faut en total presque 3 heures. C’est évidant que pour les novices il leurs faut plus d’heures. En approchant vers le sommet, commence à être distinguer la chapelle de Saint-Paul, laquelle a été monopaticonstruit par l'armée en 1952. C’est un minuscule bâtiment, qui peut contenir un seul homme. Lorsque la montée termine, le désir pour l'éclairage d'une bougie est en effet irrésistible. La chapelle n'a pas de porte. Elle est tombée par des vents forts. C’est difficile à décrire l’expérience de la montée au sommet d’Agios-Paulos. Si l'hiver a retardé un peu, probablement le côté nord de la colline sera encore couvert avec de neige, tandis que le côté sud 2sera sec et ensoleillé. Vers le bassin, paraissent les déversoirs du village Ochyro, qui aliment la rivière d’Aggitis. Nous voyons aussi la plaine de Drama jusque la montagne de Paggaio et le site archéologique de Philippoi. Avant la descente, reposons nous sous le soleil et buvons de l’eau fraiche. La descente est plus facile à respirer mais aussi difficile que la montée pour les pieds. Si nous n’avons pas l’envie ou la capacité de marcher, un bon véhicule à quatre roues motrices peut atteindre jusque la position « Trapezi » d'où nous pouvons avoir une idée de l'expérience visuelle offerte par le sommet oxurod’Agios Paulos. Nous démarrons de Granitis et nous suivons la bifurcation gauche vers le sud. Le chemin tout d’abord traverse des vieilles cultures d’arbres fruitiers et continue pour environ 3km, jusqu’un élevage de vache. De là le chemin monte vers l’ouest. L'itinéraire continue sous les arbres et arrive jusqu’une carrière de marbre abandonnée, qui est la fin du chemin pour les véhicules. Aussi, de sanatorium commence un chemin foresdentratier vers le bassin et le village Ochyro. C’est la vielle route de Drama – Neurokopi. Cet itinéraire, quant il y a de la neige s’offre pour marche à pied et aventure. Les arbres tombants par le poids de la neige, les traces d'animaux sauvages sur la neige vierge, la submersion des pieds dans la neige, et les rafales de l’air froid, font la marche à pied spéciale et intéressante. Il suffit d'avoir de la bonne compagnie et un thermos avec du thé chaud.