Περιφερειακή Ενότητα Δράμας

GreekEnglish (United Kingdom)BulgarianGermanFrenchRussianTurkish

Excursion dans la forêt d'Elatia

Imprimer

À seulement 60km du centre de la ville de Drama, le visiteur peut trouver un des plus belles forêts du pays, la forêt d’Elatia, dont la richesse en faune et flore du Phodope central est le benchmark du département de Drama et la Grèce du nord. Ayant suffisamment de l’essence dans la voiture nous nous dirigeons vers le nord-est à Sidironero, à 45km de Drama. Nous allons traverser la belle banlieue de Panorama et nous allons traverser la forêt de loisirs du village Kallifytos, pour visiter d’abord le monastère des femmes de l’Ascension de Jésus Christ (Sipsa) au village de Taxiarches, à 10km de Drama. Le monastère a été construit en 1970 sur un ancien et plus petit monastère. Nous pouvons le visiter tous les jours, et en Pâques c’est la période qui a plus de visite.

            Apres le village de Taxiarches la route se rétréci et nous devons conduire prudemment, parce que des véhicules lourds transport du bois vers Drama d’Avril jusqu'à l'automne. Nous commençons petit à petit de sentir le changement de l'altitude. Nous nous approchons à l’intersection vers le petit village pittoresque de Dendrakia, à 23km de Drama, sur les lisières de la montagne Falakro centrale. Dans cette région on peut faire des marches à pied dans une forêt dense, avec une variété de végétation de chêne, de châtaignier, de noisetier, et d’hêtre, jusqu’au col de la montagne qui s’appelle « Kerasi » à l’altitude de 1000m., et jusqu’au site impraticable de la montagne qui s’appelle « Bara » à l’altitude de 1300m.

            De retour à la route pour Sidironero, la végétation devient plus dense sur les versants et entre les ravines de la région. Au village Livadero, à 22km de Drama, nous pouvons trouver le sentier européen E6, et un peut plus haut, nous pouvons boire de l'eau fraîche de la source naturelle. De là, nous traversons une forêt dense, où en hiver il y a beaucoup de neige et de gel. Tous ces changements au climat, sur le sol et la végétation, deviennent plus intenses sur le col de la montagne, qui s’appelle « Touloumpari », à 28km de Drama, la où les restes de la barre et de la poste de garde militaires nous ramène à l’époque de la Guerre froide.

            Pour la première fois à partir de ce point, nous pouvons voir en face les imposants sommets de Rhodope central. Sur notre gauche, dans une forêt dense sur le côté nord de Falakro, un chemin de terre commence vers le village Volakas de 37km, un véritable défi après le printemps, avec des véhicules appropriés. Continuant sur notre chemin vers Sidironero, nous commençons à descendre sur le pont moderne du village Papades, au-dessus du magnifique lac formé par les eaux de Nestos. Après le pont, 38km de Drama, nous nous reposons un peut au monument des héros de la bataille de Papades du 1944 et des victimes d'exécutions par l'armée d'occupation la même année, tandis qu’en toute en face la vue vers la montagne Falakro et le lac est unique.

            En entrants au Sidironero, un village avec peut des habitants hospitaliers, nous pouvons suivre le chemin de terre vers les barrages hydroélectriques de Nestos, à 22km, ou continuer notre route vers la forêt d’Elatia.

            En ayant une destination vers le village forestier, 26km du point que nous nous trouvons et toujours dans une route en asphalte, nous allons trouver dans notre chemin le village Skaloti, le dernier village pour se ravitailler avant d'entrer au village forestier à 9km de Sidironero. Nous conduisons déjà à l’altitude de 900m. , parmi les versants avec des forêts mixtes, dominées par le pin, profitant de la vue sur le côté nord de Falakro. Près du chantier forestier, il y a une route vers le nord qui passe par la région « Pyknos Lofos » de trois différents trajets. Continuant notre trajet nous arrivons sous l’ombre des grands arbres au village forestier d’Elatia, centre de toutes les activités d'exploitation forestière à partir du printemps à l'automne, et état abandonné en hiver, noyé dans la neige. Nous nous trouvons à l’altitude de 1600m., dans une région où la température moyenne annuelle et 9oC, et la pluviométrie annuelle est plus de 1200mm. À l’est du village à une distance de 7km se trouve « Stravorema ». L'endroit est une petite prairie dans des forêts d’épinette, caractérisés par les intenses sinuosités du ravin, qui traverse la prairie. L’unique, pour la Grèce, épinette est le méridional bord d’expansion des conifères du froid qui vient en Europe.

            Dans la région existe un réseau dense de chemins forestiers, que nous pouvons utiliser pour marche à pied. Le village « Stravorema » se relie avec le village forestier par un chemin forestier de longueur de 3km. Le chemin de Stravorema continue vers le nord et pour 4km nous pouvons aller en voiture. En suite, pour 15km le chemin est en mauvaise qualité et il passe au dessus de Stravorema où nous trouvons le chute de Stravorema. Le chemin s'arrête dès que nous passons le « Megalo Rema », tandis que juste avant le chemin s'arrête, nous trouvons une déviation vers le nord qui traverse 2 agglomérations abandonnées, et rejoint la route principale Frakto-Elatia.

            Apres la fin du chemin « Stravorema » continue un vieux sentier de bonne condition, qui est parallèle du ravin « Megalo Rema ». Cette région a des ruines, des bergeries, et des murettes dissémines, tandis que les deux côtés du ravin se connectent avec des vieux pont du style byzantin.

            Chaque année, le 20 juillet, près du village forestier, les Sarakatsanes se rencontrent, à la fête de Prophète-Elias. La région était habité, jusqu’au milieu des années 1940, par des Sarakatsanes, avec leurs troupeaux dans des petites sociétés, les zones d’élevage – « tseligkato ». De la fête de Saint-George (23 Avril) jusque la fête de Saint-Demetrios (26 Octobre), le Sarakatsanes apportaient là leurs troupeaux dans leurs zones d’élevage nommé par exemple « Tseligato de Koutra », « Tseligato de Lepida », « Tseligato de Dalakoura », qui ont donnés leurs noms dans les régions des montagnes. Près du village forestier, bientôt il y aura une chambre d’hôte, dans la forêt dense, tandis que dans le village forestier ça existe une limite pour nuitée et il faut consulter l' Administration des forêts. Sur le chemin jusqu'à Elatia nous pouvons trouver des restaurants avec des plats savoureux aux villages Livadero, Sidironero, et Skaloti. À cause du climat idéal nous pouvons acheter des truites d’élevage près de Sidironero, de la viande, comme du sanglier d’élevage près de Skaloti, des produits laitiers et du miel de Sidinero.

            Le village forestier se connecte avec un réseau routier avec la forêt de Bouleau et la forêt de Frakto. Le premier itinéraire et 26km jusque le chantier de la Vierge et traverse la forêt d’épinette et de pins. Pour le deuxième itinéraire nous allons traverser 50km jusqu’au chantier de Frakto. La condition de la route forestière est meilleure après le printemps, grâce à l'entretien et s’offre pour des véhicules contractuels.