Περιφερειακή Ενότητα Δράμας

GreekEnglish (United Kingdom)BulgarianGermanFrenchRussianTurkish

Dans les chemins des grottes

Imprimer

 En traversant la belle banlieue de Komninoi, par la sortie ouest de Drama, en prenant le chemin qui conduit au bassin   -   1de Neurokopi on peut visiter l’historique bourg de Prosotsani, qui se trouve 15km de Drama. La richesse du bourg qui avait de champs de tabac et ses luttes pour la Grèce se représente sur ses monuments, sur ses écoles du début du 20e siècle, sur ses   -   25maisons néoclassiques et sur ses magasins de tabac restants.Aujourd’hui Prosotsani est la base d’une très importante municipalité qui a 3700 habitants qui sont local, Valaques ou viennent de l’Asie Mineure. On peut voir cette civilisation qui se constitue de différentes origines le 20 Juillet chaque année pour la fête de Prophète Elias.

          

  Laissant derrière le bourg de Prosotsani et allant vers la grotte d’Aggitis d'une rare beauté qui se trouve 23Klm loin de Drama. Elle se trouve au sud de la montagne de Falakro et elle est unique à aggitiscause du fleuve d’Aggitis, qui est connu déjà d’Herodote et qui traverse la grotte depuis des milliers d’années. La longueur totale de la grotte est 12km mais le secteur qu’on peut visiter est seulement 500m. C’est un miracle de la nature, pensant que l’eau traverse beaucoup de kilomètre sous les montagnes pour voir la surface du fleuve à l’intérieur de la grotte.

 - 1 14

L’homme s’intéresse pour cette grotte depuis des années. À l’intérieur de la grotte on voie la présence de l’homme depuis le 3e millénaire av.J.-C., tandis que la fortification, au nord de l’entrée, réfère au 6e siècle ap.J.-C.. Dehors de la grotte il y a un restaurant et un café. Aussi dans la région on peut trouver des pates et des marmelades artisanales, des céramiques, des sculptés sur bois et des ateliers local. Ensuite nous proposons de visiter les villages aux pieds ou aux versants de la montagne Menikio. En passant le petit village d’Aggiti et traversant le vieil pont en fer, nous spilaio aggiti-eksoterikos xorosarrivons au village Grammeni où ils se sont trouvé des traces d’une ancienne agglomération. Ce village avait une population de l’époque des Thrakes à l’époque des Romain. Il y a aussi l’église des Archanges (1873).

            Suite à la direction de Mikropoli, on va visiter le Panorama avec seulement 15 familles en hiver, 12km de la grotte d’Aggitis dans un versant entre Menikio et Falakro.   -   15À ce village d'une végétation luxuriante et d'excellent climat de l'été, on peut voir l’église de l'Assomption. Le village est idéal aussi pour marche à pied. Ayant une direction nord-ouest, après 3klm sur un chemin de terre, on arrive à l'église de Saint Demetrios (1865).

            Nous pouvons aussi suivre un autre chemin, vers le sud, du côté de Menikio, près du flux du village avec une végétation riche et de l’eau courante vers la plaine, un trajet de 3km. À Panorama on va trouver des produits d'élevage et du miel pur. L'accès aux églises sera possible après une concertation avec la Comité   -   10ecclésiastique.

            Le prochain arrêt est Mikropoli, à 9 km de la grotte, pour une courte promenade sur le haut quartier avec des maisons traditionnelles du 19ème siècle, à l'église de Saint Georges (1841).

            Ensuite, nous avançons sur un chemin de terre menant au sommet de la montagne pour visiter la forêt de châtaigniers, avec des arbres centenaires et un refuge à l'altitude de 850m, 3 km du village. Mais, pour marche à pied dans les forêts de hêtres nous avons besoin de l’aide par des alpinistes expérimenté. Si nous suivons droite direction du village, nous arrivons dans une église avec une vue panoramique sur les plaines. Une célébration importante du village est appelé «la fête de Dieu » après le Pâques dans la chapelle de Saint Georges, tandis que la grande fête a lieu le 1e Juillet.  -   59

            Nous laissons derrière Mikropoli et nous nous dirigeons vers Charitomeni et Kali Vrusi, à 13klm de Mikropoli. Approchant le village Kali Vrusi on peut voir plusieurs vignobles dans la vallée, parmi lesquels se trouve le sanctuaire de Dionysos à 2,5 km au sud-ouest du village. Le culte est confirmée par la découverte d’une tête barbue de Dionysos de l’époque des Romain est d’une inscription de contenu dionysiaque.

            Le village de Kali Vrusi, construit sur les versants de Menikio, est habitée principalement par des indigènes. Au sud-ouest du village se trouve un quartier avec des maisons traditionnelles du 19e siècle. Là, se trouve aussi une auberge parmi les chemins de briques pittoresques. Dans la région il y a aussi l’église de Saint Nikola (1877). Allant vers la chapelle de Saint Vlasis, à l’est de Saint Nikola nous traverserons un trajet plaisant, après le printemps parmi les platanes et l’eau courante, où il y a des infrastructures pour des barbecues et pour se reposer. De la chapelle nous pouvons admirer la vue sur la plaine et la montagne Falakro. À sud-est du village il y a l’église de Sainte-Marina (1883). Kali falakroVrusi attire de nombreux visiteurs, pour la fête de « Baboogeri », des événements locaux de 6 à 8 Janvier, pour la procession de l'icône de la Résurrection le jeudi après Pâques, afin de protéger les habitants et pour la fête de Sainte-Marina le 17 Juillet. Toujours avec les sons d'instruments traditionnels, les accueillants et chaleureux habitants, s'amusent à ses fiestas et ses tavernes. Continuons vers l’est on arrive au village Kallithea, à 7km de Kali-Vrusi. Les maisons sont aux versants où le regard se perd dans les plaines et les sommets du Falakro en face. Dans l’ouest nous voyons des maisons traditionnelles et l’église de Saint-Athanasios (1835). À l’est, dans une position avec des platanes et de l’eau courante, se trouve l’église de Sainte-  -   4Paraskeui (1890). Le village, avec plain de platanes, s’offre particulièrement pour le climat frais de l’été et les tavernes locales. Après les camps de Kallithea, les amateurs de conduite peuvent profiter un excellent trajet jusqu’à Mikropoli, par des chemins de têrre dans la forêt. Le village célèbre le 26 Juillet à l'honneur de Sainte-Paraskeui.

            Comme la route devient un chemin de terre vers Alistrati, nous choisissons la rue Drama-Serres pour visiter la grotte. Après 20 km en voiture en toute sécurité, nous traversons le centre de l’historique Alistrati pour ses luttes nationales, où on peut voir des maisons néoclassiques et l’église de Saint-Athanasios.

           Notre destination finale est la grotte de la région à "Petroto", à 6km d’Alistrati. L’itinéraire exploité de la grotte est 1200m que nous pouvons visiter avec un instructeur (visité tous les jours sauf le lundi, de 9 a.m. à 20 p.m. l’été et de 9 a.m. à 17 12newp.m. le reste). Cette exploitation sera une expérience unique. Notre excursion à la grotte peut être combinée avec du rafting et du kayak dans la gorge de la rivière Aggitis près du village de Sumvoli.

À 4km d’Alistrati se trouve le village des réfugiés qui s’appelle Perihora où se trouve le monastèr48 2e des femmes de Saint-Minas, dans une forêt de pins de 2500 hectares. Un pèlerin peut trouver des moments de paix et de recherche interne au monastère, qui a commencé à se construire au début du 1950, après la vision d'un pèlerin, par les habitants du village Perihora. Le monastère célèbre le 11 Novembre et nous pouvons le visité tous les jours jusque l’après-midi.

Pour rentrer à la ville de Drama, notre route passe par une grande partie de la plaine fertile de notre département, avec des cultures céréalières et cotonnières, parmi les agglomérations de la municipalité de arxaiologiko mouseioSitagri, de 5000 habitants réfugiés. Après avoir passé le vieux pont de bois du fleuve Aggitis, avec son riche végétation riveraine, nous nous dirigeons vers le village de Sitagri où ça existe une agglomération néolithique que nous ne pouvons pas visitez, les butins importants de ce qui ce trouve à la collection du  Musée Archéologique de Drama. Dans les activités de la municipalité de Sitagroi ça peut être remarqué les trois jours de la fête « Anastenaria », la marche sur des charbons ardents des réfugiés thraces au village Mavroleuki de 19 à 21 Mai, la coutume « Kalogeroi » la dernière semaine du Carnaval dans le même village et « l’exposition agricole et fête de coton » au village Fotolivos au début de chaque Septembre.