Περιφερειακή Ενότητα Δράμας

GreekEnglish (United Kingdom)BulgarianGermanFrenchRussianTurkish

Drama, D’hier à aujourd’hui

Imprimer

 

 

Sous les sommets de la montagne de Falakro, les eaux courantes, les grands arbres quiag.barvara 1 65 couvrent les sources et les ruisseaux, une vie tranquille dans les quartiers et les parcs, les gens hospitaliers et chaleureux composent l’image de la ville située au cœur du département, point de départ de la plupart de nos excursions à la campagne. Drama a connu une expansion considérable au 20e siècle, et les changements à la figure et l’architecture a été rapide, correspondant aux besoins de nombreux résidents. Beaucoup de quartiers au centre historique ont acquis une couleur nouvelle, tandis que des autres ont été créés dans la région. Dans cette ville moderne, le visiteur va découvrir avec plaisir que certaines sections de Drama résistent au temps et aux changements qui révèle des images d’autres époques, dans une commune autrefois multiracial et multireligieux, dans une mosaïque humaine qui a laissé son signe dans ses monuments.

Pour ces raisons nous allons commencer notre itinéraire à Drama par le musée archéologique près du parc ag.barvara 11municipal, un espace vert avec des eaux courantes, qui est simultanément un musée de la ville. Là, nous allons trouver des renseignements pour son histoire des années préhistorique jusque l’époque ottomane et l’époque entre les deux-guerres, formants une première impression de la durée et la diversité de la culture dans ce lieu.

Le musée archéologique de Drama couvre chronologiquement la présence humaine de la préfecture de Drama de la Moyenne Epoque Paléolithique (50.000 avant), avec les traces de vie des chasseurs paléolithiques à la grotte agia barvara 9d’Argitis, à l'époque moderne, 1913. L'espace d'exposition se compose de trois salles principales. Dans la première, les découvertes archéologiques indiquent la présence des chasseurs nomades de la Moyenne Epoque Paléolithique à la grotte d’Argitis, la vie dans les permanents agglomérations néolithiques agricoles et le passage à l'âge du bronze dans la ville de Drama à la position Sitagroi. La représentation d’une maison néolithique avec des trouvailles, qui décrivent les activités de l’homme néolithique et sa vie quotidienne, est intéressante pour les visiteurs en tout âge.

Dans la même salle le visiteur continue son voyage dans le temps à l’âge de fer et aux années ultérieurearx.mouseio 15  dionusoss, où domine le culte du dieu Dionysos dans la ville de Drama, au village Kali-Vrysi et dans d'autres régions du département. Dans la deuxième salle, les sculptures architecturales, la céramique, et les monnaies, confirment la continuité de la vie à Drama et dans tout le département pendant les années paléochrétiennes, byzantines et post- byzantines. Le visiteur voyage jusque les années modernes avec une exposition de photarx.mouseio 05 aggeiaos du début des années ottomanes jusqu’au milieu du 19e siècle. Dans la troisième salle qui est un patio couvert, le visiteur peut admirer des sculptures organisées en trois sections. La première inclut des sculptures architecturales de l'Antiquité à l'Empire ottoman. La deuxième inclut des monuments votifs liés au culte des dieux divers du panthéon gréco-romain et des divinités locales, avec une référence particulière à Dionysos. Dans la troisième s’appartient des monuments tumulaires de l’époque hellénique et romaine.

Nous allons continuer notre itinéraire au parc de Saint-Barbara d’environ 60 hectares. Cela reflète la richesse de notre région en eau et l’histoire moderne de Drama. De divers points jaillissant de l'eau en agia barvara 3 6formant des petits lacs et des chutes sous l’ombre des arbres séculaires. Dans certains endroits, les eaux provoquent du bruit impressionnant et dans d’autres coulent tranquillement. C'est un endroit idyllique avec de superbes couleurs en toutes saisons, qui touchait toujours les visiteurs et les résidants de cette ville. Nous allons voir les moulins à eau traditionnels et les entrepôts de tabac de grande hauteur qui se reflète dans les eaux, et au fond du lac se trouve les ruines d’une église orthodoxe. Parmi les moulins à eau, tous situés du côté sud, se distingue le moulin de Zonke, un ancien moulin musulmane. Sur le côté nord du parc se trouve l’entrepôt de tabac de grande hauteur du marchand de tabac Hermann Spierer d’origine suisse-juif, du 1925. Juste devant l’entrepôt se trouve les ruines d’un autre entrepôt, de Josef Farantzis, où les juifs de Dramaagia barvara 25 ont été enfermés en 1943 avant leur fin tragique aux camps de concentration polonais, avec leur monument au centre du parc. Autour des monuments il y a des bâtiments d’une époque précédente qui ont été classées monument historique, le plus important desquels est la résidence du marchand de tabac Anastasiadis de 1876, extérieurement bordée de marbre local.

Aujourd'hui, la région attire de nombreux visiteurs du printemps à l'automne et dans toute la journée pour détente et plaisir aux cafés et tavernes. En outre, la région offre des possibilités pour loisir au petit théâtre à ciel et à la salle d’art « Mélina » du Centre  17Culturel de la municipalité. Journée particulière pour la région est la veille de la fête de la sainte patronne de Drama, Sainte-Barbara, le 3 Décembre, lorsque centaines d'enfants laissent leurs petits bateaux, illuminé par un petit bougie, aux eaux calmes du lac, devant l’église homonyme, offrant un spectacle unique au crépuscule. Derrière l'église de Sainte-Barbara nous montons les escaliers parmi les maisons vielles de deux étages et abandonnés aujourd’hui entrepôt de tabac pour se trouver à la rue Perdika et nous continuons pour se trouver à la rue agia barvara 1 86Venizélos, une des plus importante rue de Drama car au tour d’elle se trouvent des monuments remarquables. La où les deux rues se rencontre se trouvent les établissements scolaires de Drama qui ont été construits en 1907-1908 avec le don du combattant de la guerre de partisans en Macédoine avant 1912, Pavlos Melas, et le support du martyr pour la nation son Excellence évêque de Drama et après de Smyrne, Chrysostomos. Descendant la rue Venizélos nous allons visiter le musée ecclésiastique, près du palais épiscopal, avec les précieux trésors de l'Orthodoxie. Prochain arrêt la pekkl.mouseio 03 buzantinh eikonaetite place près de l’évêché de Drama, où se maintien une partie de l’ancienne ekkl.mouseio. 02 buzantinh eikonaéglise. En face se trouve le cinéma rénové.

Dans une petite distance du cinéma nous allons trouver l’église byzantine de Sainte-Sophia du 10e siècle. Dans la même région, qui est le centre historique de Drama et le vieux quartier chrétien, nous allons rechercher les restes des enceintes byzantines. Parmi les bâtiments modernes et urbains de l’entre deux-guerres se trouvent des sections de six tours des enceintes qui avaient une longueur de 850m environ et couvraient un domaine de 40 hectares. Construits le 10e siècle et fortifiés le 1206 par le commandant du château et latin, Boniface de Montferrat. Retournons à la rue Venizélos, nous passons devants le café traditionnel et rénové où au deuxième étage se trouve la galerie municipale qui s’appelle Eleftheria (Liberté). En face, parmi les résidences se trouve la chapelle byzantine des archangesagia barvara 3 11 de l’époque des Paléologues. Sur le côté de la chapelle vers la rue Venizélos, une inscription latine encastrée impressionne. La chapelle est ouverte et nous pouvons la visiter le 8 Novembre. Continuons vers la korulovosplace Eleftheria (Liberté), nous approchons au centre commercial de Drama. Beaucoup de petit magasins aux ruelles de la rue Venizélos et à la rue 19 Mai, donne l’impression d’une marché traditionnelle, là où pour des milliers d'années un torrent séparait la ville en deux, la période des pluies, provoquant des dégâts aux marchands.

Laissons sur notre gauche l’église de Saint-Nikolaos, nous nous dirigeons vers le nord de la place Eleftheria où se trouve le monument du martyr pour l’hellénisme et combattant de la guerre de partisans en Macédoine avant 1912 Armen Kouptsios au point de son pendaison. Maintenant nous somme au nouveau centre commercial de Drama avec les biens entretenus ruelles. Nous avons des souvenirs d’autres époques à cause des mosquées. Là où les rues Armen et Agamemnon se agia barvara 3 trouve la mosquée, probablement la mosquée ‘Koursamli’ avec des fresques sur son côté nord, qui montre peut-être la ville de Drama la période ottomane. Parmi les ruelles du centre de la ville nous trouvons la rue Lamprianidi, où nous allons voir le monument des années ottomanes à la place des Tribunaux, qui est identique selon les experts avec le connu mosquée de « Ak Mehmet Aga » du 17e siècle. La présence des mosquées dans cette région, surtout dans une position de premier plan comme les intersections des rues, facilite la démarcation des quartiers musulmans à l’est et au nord du quartier chrétien. Près de cette région, sur la rue Troie, se trouve une tombe panoramiko polismacédoine de la période hellénique, avec deux chambres et une route maçonnée. Au nord nous trouvons quelques exemples de l'architecture musulmane populaire, où il y a le vieux bâtiment administratif musulman, et l’orphelinat de Drama de l'entre-deux guerres. Nous pouvons faire une petite excursion vers le nord de Drama, où nous allons visiter la colline de Korylovos qui est encore un point de référence pour la ville. Parmi la forêt des pins, aux pieds de la colline, les amateurs de la nature peuvent se promener et faire du sport en toutes saisons. Après avoir conduit ou gravi jusqu’au sommet de la colline pour 4km et dans une altitude de 600m, nous allons profiter de la vue panoramique de la pleine de Drama avec les montagnes autours d’elle. Là, nous pouvons nous amusé et faire du sport.

korulovos 2La ville de Drama est peuplée par 40.000 habitants, et est un centre financier et commercial. Chaque année s’organise une exposition commerciale, qui met en évidence les produits locaux de Drama. Aussi, Drama est un centre spirituel et récréatif. Chaque année il y a des événements de littérature et art, avec beaucoup des expositions et des artistes des pays Balkan. En fin Juillet des artistes participent au festival de la ville, les « Eleftheria », avec la caractéristique réunion chorale. À la mi-septembre, il y a le Festival du court-métrage, qui a poli dramas apo korulovoété enrichi les dernières années avec la section international et des hommages. Le visiteur a aussi la chance de se distraire avec beaucoup d’autres moyens à Drama. Dans cette ville se développe des sports comme le volley-ball, le basket-ball et le handball. Les amateurs du sport peuvent pratiquer aux infrastructures du Stadium National ou faire des marches à pieds à la colline de Korylovos et aux parcs de la ville. Il y a aussi des infrastructures de la municipalité pour faire du tennis, du mini-football, des pistes pour faire du deltaplane et autres pour faire du karting. Drama est aussi connue pour sa vie nocturne. Ces tavernes et ces restaurants avec des plats locaux et traditionnels, ces cafés élégants, ces club, qui offre au visiteur plusieurs options pour s’amuser, peu importe son âge.